Une 4e génération de boucher pour les Fortin.

La boucherie représente une véritable affaire de famille chez les Fortin, qui est à sa quatrième génération dans le domaine, grâce à la présence d’Yves à la tête de deux commerces dans la MRC de Memphrémagog.

Yves Fortin dirige actuellement les boucheries René et Richard à Sainte-Catherine-de-Hatley et JL Fortin à Eastman. Il est le digne héritier de son arrière grand-père Aristide Fortin qui possédait une ferme et une boucherie à Eastman.

Jean-louis Fortin, le grand-père d’Yves, a poursuivi la tradition familiale en ouvrant une épicerie-boucherie au centre du village d’Eastman à 27 ans, un magasin qui a été ouvert pendant une quarantaine d’années sur la rue Principale. Ce commerce portait d’ailleurs le nom de JL Fortin, comme l’actuelle boucherie qui a aujourd’hui pignon sur la rue Principale depuis 2008.

Jean-louis Fortin à été un grand personnage à Eastman. Il allait vendre sa viande à Magog en cheval avant d’être élu à la mairie d’Eastman pendant une vingtaine d’années dans les années 1940 et 1950.

Louis-Paul Fortin le père d’Yves, a suivi les traces de son père très jeune avant d’étudier à l’institut national des coupes de viandes à Montréal.

Il est recruté à 18 ans par l’entreprise A&P,où il reste pendant 41 ans. Louis-Paul à gravit les échelons en étant coupeur et gérant de Viande puis superviseur pour cette compagnie sur la scène provinciale. Il a aussi été acheteur en chef en Ontario avant d’accéder à la vice-présidence de la mise en marché et achat chez A&P Canada, et ce jusqu’à sa retraite en 2006.

Yves Fortin n’a peu-être pas fréquenté d’école spécialisée, mais son père Louis-paul lui à tout montré.

Fort de son apprentissage aux côtés de son mentor et père, Yves Fortin ouvre sa première boucherie en mars 2008 à l’intérieur du Centre de provision d’Eastman. Puis, en janvier 2010, il prend possession de la Boucherie René et Richard, une entreprise ayant pignon au 559, chemin Magog, à Sainte-Catherine-de-Hatley, depuis une quarantaine d’années.

Untitled-1

Depuis l’acquisition du commerce, la boucherie a doublé son nombre d’employés pour atteindre dix personnes à Sainte-Catherine. Ils grimpent à 12 en comptant ceux d’Eastman.

Depuis 18 mois, 100 000 $ ont été investis dans la rénovation de la boucherie, ce qui a notamment permis d’augmenter la clientèle et le chiffre d’affaires. Des clients de la vaste région se déplacent pour déguster les viandes de cette entreprise, en plus des nombreuses commandes téléphoniques en provenance des États-Unis et de l’Ontario.
Les projets ne manquent pas, Yves Fortin vient d’acquérir une boucherie située à Lennoxville.

Tous apprécient la qualité des viandes et produits maisons de la Boucherie René et Richard. L’agneau, le veau, le bœuf, le porc et le poulet viennent en majorité des Cantons-de-l’Est et sa qualité déborde les frontières.

De nombreux produits maisons attirent des habitués et ceux qui ont été référés pour déguster des saucisses, cretons et jambons fumés faits maison. La saucisse fumées bacon et fromage vaut d’ailleurs le détour!

Extrait d’un article dans Le reflet du lac, 23 juin 2011.